Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

Le petit bourgeois du 16éme

Avant tout je n'ai aucun préjugé sur les gens vivant dans le 16éme, je préfère vous le dire de suite.

Lors d'une soirée des plus classiques chez une amie, je me fais aborder par un jeune garçon.

Pas mal mais bon il était quand même bien jeune : 24 ans.

Assez drôle et cultivé je rigole bien même si je ne cherche pas à creuser le personnage plus que cela.

On échange nos numéros.

Il m'appelle quelques jours plus tard pour me proposer de se voir.

Pourquoi pas, après tout cela n'engage à rien. Car oui j'ai cette naïveté de croire que les hommes peuvent avoir envie de vous revoir sans pour autant vous faire sauter la culotte directement.

Et là le HIC. Forcément il y en a 1 sinon cette histoire ne serait pas dans cette catégorie :)

Le jeune homme en question veut m'inviter chez lui car je cite "ça m'emmerde les bars, c'est bruyant".

Je sais que c'est bruyant mais avec un apéro t'es tranquille : si le courant ne passe pas tu restes un peu et chacun reprend le cours normal de sa vie. Logique quoi.

Donc de mon côté c'est non je ne vais pas chez toi car :

- je ne te connais pas

- tu vis de l'autre côté de Paris et moi ça m'emmerde de traverser la ville pour toi

- je n’ai pas envie de faire d'effort

 

Et voilà qu'il se lance dans un argumentaire :

"Non mais chez moi, dans mon superbe appart de 95 m2, je pourrais te cuisiner du homard, on aura le champagne et tout"

Si tu veux on se retrouve sur les champs, je viens te chercher et je te ramènes chez toi."

 

Comme si la perspective de me vautrer dans son duplex du 16e me faisait vibrer.

 

 

Mais mec je suis heureuse avec un Mc DO moi ! Bon ok un Mc Do et du vin...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.