Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2015

Le musculeux...

Alors ça faisait déjà un petit moment que je voulais m'y remettre et écrire ce que je vivais dans les rendez-vous foirés. Je sors de 10 mois de formation au sein du sport donc inutile de vous préciser que les corps musclés j'ai vu que ça. Mais ce qui est drôle c'est plus le côté coach sportif que vous avez et qui je ne sais comment vous propulse soudainement sur la première marche du podium.

Comprenez bien pendant des années, je me suis bien, mais alors bien fait chier, à porter des escarpins de plus de 10cm, maquiller ma face et coiffer mes cheveux pour rien (ben ouais faut le dire) VS le combo jogging+basket+cheveux sales = "hum on t'as dit déjà dit que tu avais de sacrés ischios-jambiers?"

MAIS WTF?

Bref, passons ce constat et venant en au but de ce billet :  le rencard avec ce sportif. Car oui, le gars est beau, il faut le dire, forcément il passe les 3/4 de son temps dans la salle de sport donc en même temps hein...

Alors voilà j'y vais, sans à priori (non un sportif n'est pas bête, idée à la con qui a le don de m'exaspérer). Rendez-vous est fixé pour 20h, petit apéro tranquille.

Moi, 20h c'est l'apéro, on oublie les sirop grenadine ou le Perrier et on sort le petit verre de blanc frais. 

Bon lui il prend un Perrier citron (ha c'est con).

L'heure tourne, on papote, on rigole mais j'aimerais bien qu'il me pose d'autres questions que les méthodes d'entrainement. Parce qu'il a beau avoir de superbes yeux verts, je m'emmerde. Du coup j'essaie de lancer des sujets de conversation que nous appelons "basiques" : les voyages, le ciné etc…. Mais en vain.

C'est pas tout ça, mais vers 21h30 mon estomac crie famine et étant donné que je suis un estomac sur pattes il faut que je mange quelque chose. Car moi je bois, je bois. Du coup, je prends l'initiative de demander la carte (non parce que lui je crois que la rondelle de citron lui a suffit), et là je vois le sésame, entendez par là "Planche mixte charcuterie/fromages". Oulalallalala ni de 1 ni de 2, je commande.

Au moment ou les mots sont sortis de la bouche, j'ai vu l'angoisse dans son regard : c'était un mixte de peur et de 'mais pourquoi tu t"infliges ça'.

Et donc là est lancé le débat sur l'alimentation (mais qu'avais je donc pas fait encore).

Soyons clairs, je mange équilibré mais je me fais plaisir, j'aime le fromage, le vin, le chocolat et surtout il est hors de question que je me prive de quoi que ce soit. 

Mais le gars j'ai cru qu'il allait avoir une syncope.

J'ai rapidement mangé ma planche (j'ai honte car en fait c'était pour 2 mais bon…), j'ai écourté comme je pouvais le rendez-vous pour rentrer chez moi.

Pendant presque 2h30 j'a entendu parler de musculation, j'ai vu la fierté dans son regard quand il m'a dit 't'as vu je suis pas loin de la perfection pour mes abdos', et j'en passe.

Donc je suis peut être sportive, j'aime la musculation, j'adore cela même mais ce que j'aime avant tout c'est voir chez l'autre des petites imperfections qui le rendent séduisant et touchant.

 

Les commentaires sont fermés.