Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2016

Pourquoi j'aime mon métier ?

En voilà une question qui est bonne :-)

 

Je crois que la meilleure façon de l’expliquer c’est encore de relater (et sans doute bientôt de filmer) comment je suis quand j’interviens en club/société. C’est simple, j’explique de joie de vivre et de bonheur. Je suis MOI, je peux être MOI, cette fille super drôle, à la répartie vive et avec de l’auto dérision à gogo.

Je bosse 3 fois par semaine en société, c’est génial, j’adore car je ressors à chaque fois gonflée à bloc.

 

Chaque vendredi midi j’ai une quarantaine de personnes à chacun de mes cours,j e les suis depuis septembre. Au début du cours c’est le même rituel ils viennent 1 par 1 me faire la bise « Bonjour Coach », ils ont le sourire, ils sont tout simplement contents de me voir et contents de venir se détendre.

Mon cours est pas facile et surtout assez cardio mais ils aiment ça car pendant 1h ils oublient clairement le reste. On rigole, mais on rigole vraiment. Je leur fais des blind tests pour vérifier qu’ils font correctement les exercices et qu’ils savent ce qu’ils bossent (ben oui dans éducateur sportif il y a éducateur …). J’en ai toujours un qui répond à côté de la plaque et je suis toujours au taquet pour rebondir avec une petite blague. Mais ce qui est formidable c’est d’avoir face à soi des gens qui rient, et c’est vous qui apportez cette joie de vivre.

Ils sont là et ils viennent me voir et me dire « Merci merci Séverine, on adore tellement tes cours .Tu transpires la passion, la joie, on ressort de là avec un peps de fou »

 

Pourquoi j’aime mon métier ? Parce qu’à la minute ou je lance la musique je me sens pousser des ailes, je suis dans mon élément, je suis simplement MOI et les gens aiment cela. Je les entends rire, je les vois sourire et ils me remercient chaque semaine. C'est pas la plus belle des reconnaissances ? 

J’ai eu des semaines de merde ces derniers temps (il faut le dire niveau perso...) mais la seule chose qui n’a jamais mais JAMAIS défailli c’est ce feu sacré au fond de moi à chaque fois que je donnais un coaching ou un cours. J’ai fait 2 remplacements cette semaine et quand mon boss m’a contacté il a pris sa grosse voix « Séverine ça va pas du tout il va falloir cesser d’être vous parce que moi après plus personne ne peut passer derrière vous pour récupérer la place. Je peux pas vous cloner alors soyez sympa ne soyez plus vous ».

 

2016 tu démarres en me filant gifle sur gifle mais je peux te garantir que je ne vais pas lâcher comme ça le morceau.

Je fais faire des squats sur du Flashdance, je fais faire des pompes sur Time of my life, des burpees sur Maniac, des abdos sur du Maldon et j’en passe.

Tu sais quoi ?? Je ne suis pas prête de m’arrêter là…

Kiss on your ass

Les commentaires sont fermés.